La demeure familiale


 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Boite à Courrier d'Alégria

Aller en bas 
AuteurMessage
Alegria
famille
avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 17/06/2011

MessageSujet: Boite à Courrier d'Alégria   Ven 17 Mai - 23:22

Citation :
    A : Yasaelle d'Acoma
    De : Alégria de Rosslyn d'Acoma



    Tendre Soeur,

    Me voici enfin de retour parmi les notre, sur nos terres Lorraines. Huit années se sont écoulées depuis mon départ, une vie presque, la moitié de la mienne. Les terres Italiennes sur lesquels je vivais étaient difficile d'accès une majeur partie de l'année m'empêchant de vous écrire à toi, Paul, Mère et Père comme je l'aurais pourtant tant souhaité, les Alpes faisant le reste. Vous m'avez tellement manqué. Me pardonneras-tu ce manquement ? Je prie les Très-Haut chaque jour pour cela.

    J'ai revu Mère ainsi que Paul. Qu'Aristote me pardonne, je ne l'ai pas reconnu aussitôt. Il a tellement changé. Qu'il est beau à présent. Je gage qu'il fasse tourner l'esprit à nombre de nos semblables et elles m'agacent déjà ! En revanche, je n'ai pas trouvé trace de Père et je n'ose questionner Mère sur le sujet. Sais-tu ou il est ? Pitié, ne me dit pas qu'il est parti en guerre lui aussi. J'ai perdu mon premier papa ainsi, je ne supporterais pas de perdre le second de la même manière. Et Paul qui parle de devenir soldat ... Cela me glace le sang.

    Mais pardonnes moi, voilà que je parle sans cesse de moi alors que Mère m'a fait par des plus tristes nouvelles à ton encontre ... J'ai appris que ton époux et ton fils ne sont plus. Mes plus sincères condescendances ma chère sœur, comme je regrette de ne pas avoir pu être là pour te soutenir lors de ces éprouvantes épreuves. Comment te portes-tu ? Voilà la première question que j'aurais dû te posé, sotte que je suis. Mère m'a également appris que tu t’apprêtais à venir vous visiter, cela me réjouie tant ! Et paraitrait-il que tu ne seras pas seule ? Dis moi que cet homme est correcte avec toi et qu'il te rend la vie douce, n'est-ce pas ? Paul a déjà prévu de l'empaler s'il te faisait le moindre malheurs et je ne remettrais pas en doute son sérieux.


    Réponds moi vite, je t'en prie.
    Ta petite soeur.
    Alégria.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alegria
famille
avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 17/06/2011

MessageSujet: Re: Boite à Courrier d'Alégria   Sam 18 Mai - 13:00

Citation :
    A : Giova de Rosslyn
    De : Alégria de Rosslyn d’Acoma.



    Mon Oncle,

    Cette appellation peut surprendre, pourtant elle est vraie. Vous êtes l’oncle de feu mon père, Nori de Rosslyn, et donc le mien ainsi que celui de mon frère, Paul. Nous avons fêté nos quinze ans au début du printemps et cette date a été le déclencheur de mon retour sur les terres Lorraines. En effet, pendant les huit années passées, ma mère et son nouvel époux, que j’aime comme un second père, Eflam de la Fiole Ebréchée, m’ont envoyé parfaire mon éducation en Italie.

    A présent, je suis de retour avec l’espoir de pouvoir renouer avec les miens. A notre connaissance et celle de notre mère, vous êtes le dernier représentant de cette famille paternelle que Paul et moi n’avons pu connaitre et, pour cela, je souhaiterais pouvoir vous rencontrer ne serais-ce qu’une fois. L’accepteriez-vous ? Je n’ai pas le gout de vous ennuyer ou de vous faire perdre votre temps que j’imagine précieux. Mais vous connaitre est très important pour moi. J’aimerais que vous nous parliez de vous, de notre famille et des autres membres s’il y en a.

    Ou vivez-vous, mon Oncle ? S’il faille voyager pour venir à votre rencontre, je le ferais. Ai-je votre consentement pour venir vous visiter ?


    Votre nièce.
    Alégria
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alegria
famille
avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 17/06/2011

MessageSujet: Re: Boite à Courrier d'Alégria   Sam 18 Mai - 23:28

Citation :
    A : Eflam de la Fiole Ebréchée
    De : Alégria de Rosslyn d’Acoma



    Père,

    Je suis de retour. Il met étrange de coucher ces mots sur le papier tant je pensais n’avoir jamais à le faire. Dans ma vision de mon retour chez nous, je me voyais vous retrouver Paul, Mère et vous, peut-être vous en faire la surprise en arrivant quelques jours avant la date prévue. Je vous imaginais, vous trois, m’enlaçant et moi en faire autant. Puis tous ensemble reprendre nos vieilles habitudes, diner ou se promener dans le parc et faire comme si ces huit années n’avaient pas existaient. Mais elles ont été et je ne l’ai que trop compris. Je n’avais même pas reconnu Paul à mon arrivée, vous rendez vous compte ? J’en tellement honte, si vous saviez. L’ambiance est étrange ici, mélange de joie et de non-dit. Je n’aime pas cette ambiance, je la voudrais seine et sans nuage.

    La raison de votre absence, je ne la connais pas et je ne suis pas sûr de vouloir la connaitre. Je n’ai pas interrogé Mère à votre sujet car elle ne semble pas vouloir l’aborder. Paul non plus d’ailleurs, je ne sais qu’en penser. Non en fait, je n’y pense pas, pas à cela. Ça ne me regarde pas, vous êtes mon père et vous me manquez, seule cela compte. Qu’importe ce qui s’est passé. Si cela vous est impossible, je ne vous demanderais pas de revenir mais, je vous en prie, rassurez-moi, donnez-moi un signe de vie, dites-moi que vous allez bien.

    Je ne sais même pas où faire envoyer cette missive. Tant pis, un coursier sera chargé et payé pour vous retrouver, et moi, je prierais pour qu’il réussisse.

    Sachez que j’ai fait la connaissance de ma nouvelle petite sœur, Maeva, votre fille. Je n’ose dire votre vrai tant cela me semble … inadapté. Elle est belle, très belle et semble très vive. Peut-être même un peu caractérielle. Elle ressemble beaucoup à Mère mais j’y ai décelé de vous quand même. Je ne saurais encore vous dire en quoi exactement mais je vous y ai vu et cela m’a fait du bien.

    Où êtes-vous Père ? Comment allez-vous ?


    Votre fille qui s’inquiète,
    Et à qui vous manquez.
    Alégria.

Citation :
    Alégria ma chère fille...

    Sache que tu m'as enormément manqué... Si Ella ne t'as rien dit a mon sujet peut-etre est-ce mieux ainsi. Sache que j'ai fait des choses que je regrette amerement... Je vais revenir oui... Il le faut...

    Quand a savoir si je vais bien et bien ... je n'ai pas une très grande forme en ce moment... Mais je te le promet quand tu me reverra... Je serais en pleine forme... Surtout dit a tout le monde que je vous aime...

    Je me suis perdu a Vesoul... Je suis loin de tout... J'avais penser me perdre dans l'armée ou autre... Mais je me suis dit que... Je ne pouvais pas partir comme ça en laissant ma famille derriere moi...

    Attend moi... s'il te plait;... Et n'oublie jamais que je t'aime.

    Eflam, ton père qui est ravi de te retrouver... bientôt, tout bientot

Citation :
    Bonjour Alegria

    Aujourd'hui je suis a Luxueil, je vais un peu mieux. Un imbécile a voulu me voler ma bourse et mes vivres... Quel crétin... Même faible je reste un vagabond expérimenté, je crois qu'il se souviendra de notre rencontre. Enfin bref ... Les aléas de la vie...

    Il me reste encore 3 jours avant de vous retrouver... Je pensais écrire une lettre a Ella... Je pense qu'il le faut...

    Je sais que la premiere chose que je ferais en arrivant chez nous c'est de serrer ma jolie rousse dans mes bras. Tu m'as tellement manqué... J'ai hâte de te revoir.

    A bientôt Alegria , a tout bientôt

    Eflam

Citation :
    A : Eflam de la Fiole Ebréchée
    De : Alégria de Rosslyn d’Acoma



    Père,

    Êtes-vous sûr d’aller bien ? Votre première missive, hier, m’a beaucoup inquiété mais votre seconde m’a un peu apaisé. Un peu. Faites attention à vous, Père, il semble que les routes de Lorraine ne soit pas plus sûr que celle de Franche-Comté et je ne supporterais pas qu’il vous arrive malheur.

    J’ai prévenu Paul de votre retour. Il a tout aussi hâte que-moi de vous revoir. Vous nous manquez tant. Je me répète, je le sais, mais je ne peux m’en empêcher. Revenez vite mais revenez bien. Trois jours … Je préfère me dire qu’il n’en reste que deux et demi à présent, cela parait moins long.

    Paul parle de plus en plus d’entrer dans l’armée, il s’est acheté une épée. Je ne veux pas, je ne veux pas qu’il devienne soldat et qu’il parte en guerre comme notre première père. Pourriez-vous lui parler ? Accepteriez-vous d’essayer de le raisonner ? Vous, il vous écoutera, il ne doit pas faire cela.


    Avec l’impatience de vous enlacer.
    Votre fille.
    Alégria
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alegria
famille
avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 17/06/2011

MessageSujet: Re: Boite à Courrier d'Alégria   Lun 20 Mai - 10:07

Citation :
    A celle que l’on nomme Violette, Marieuse et Entremetteuse.
    D’Alégria de Rosslyn d’Acoma.



    Dame,

    Je prends la plume se jour pour quémander votre aide dans la recherche d’une épouse pour mon frère, Paul. Tout comme moi, il a quinze ans et, est donc parfaitement en âge de convoler.

    Nous lui souhaiterions une épouse avec un âge relativement proche du sien. Pure évidement, ainsi que de bonne éducation et de bonne famille. Tout comme feu notre père, Paul se destine à une carrière militaire, il est donc nécessaire que ma future belle-sœur est conscience par avance des contraintes que cela implique. Elle lui devra respect et fidélité. Ce mariage a pour but le bonheur de mon frère, biens-sûr, mais également la naissance d’un fils. Paul étant l’un des deux derniers représentants mâles de la lignée Rosslyn, et le plus jeune, c’est une priorité. Surtout en vue de son choix de carrière. Notre famille vit en Lorraine, à Nancy, la future épousée devra nous y rejoindre.

    Notre mère est Dame et Baronne, mais ni mon frère ni moi ne sommes titrés, il n’est donc pas nécessaire que la demoiselle le soit. De plus, Paul s’en étant déjà remis à nos parents quant au choix de sa future épouse, c’est auprès d’eux qu’elle devra s’entretenir en lieu principal. Les présentations ne seront donc possibles qu’avec leur consentement.

    Vous est-il possible de transmettre cette recherche à toute personne susceptible d’être intéressée ou de correspondre à notre demande ? En l'attente de réponse, je garde à présent l'espoir d'accueillir prochainement une future sœur.


    Que le Très-Haut vous veille.
    Alégria.

Citation :
    A Alégria de Rosslyn d’Acoma,
    De Mamaion de Nanteuil,

    Je vous souhaite le Bon jour,

    Je vous écris aujourd'hui, suite à votre annonce déposée chez Madame Violette, la marieuse. Cette annonce concernait votre frère, Paul.

    Je m'appelle Mamaion de Nanteuil, je vis actuellement à Orléans, dans le Duché d'Orléans, Domaine Royal. Mais je souhaite déménager. Je suis âgée de 21 ans depuis le 16 mai. Comme stipulé dans votre annonce je suis pure et vierge de tout homme, je suis cependant mère d'une petite fille de 10 ans que j'ai adopté il y a de cela 2 ans. Je me dois de vous prévenir, je souhaite être sincère et ne rien vous cacher.

    J'ai reçu une très bonne éducation, que je complète chaque jour en étudiant et en lisant beaucoup. Je suis issue de la famille des Nanteuil, cette famille n'est pas noble de sang, cependant mon cousin est le Duc Lanfeust de Troy.

    J'ai la guerre en horreur, mais je respecte et admire les héros qui chaque jour vont se battre pour leur royaume. Je suis prête à suivre votre feu, si Dieu veut que nous nous marions un jour, ainsi que votre mère, à ce que j'ai compris.

    Je ne cherche pas l'amour, seulement à fonder une famille. Je suis toute prête à donner les héritiers nécessaires. Je connais les devoirs d'une bonne épouse, je les respecte et les tiens en très hautes estimes.

    Maintenant que je me suis efforcée de répondre à chaque point de votre lettre, je vais essayer de me présenter en quelques lignes.
    Je m'appelle donc Mamaion de Nanteuil. Je suis de nature douce, aimante, et toujours optimiste. Je suis actuellement tribun de la ville d'Orléans, ainsi que Dame de la Chambre à la Maison Royale, sous l'autorité du Grand Chambellan. Je suis aussi herboriste à la guilde des herboristes.
    Comme je vous l'ai déjà indiqué, j'aime m'instruire et cultiver mes connaissance, de ce fait je suis étudiante à l'université de Belrupt en médecine, sciences politiques et art et littérature.
    Je dédie mon temps à aider les autres et être utile à ma ville et mon duché. J'ai longtemps travaillé au sein du conseil des élus du duché, ainsi qu'à la mairie d'Orléans. Mon travail d'herboriste a aussi pour but d'être utile aux gens. J'enseigne l'herboristerie à la guilde des herboristes.
    Je suis très croyante et très attachée à mon Royaume.

    Si ma lettre vous convient et si vous pensez que je puisse convenir, je suis toute disposée à un entretient avec votre noble mère. A vous de me dire où et quand, je serais là, je me tiens à votre disposition. De plus, si vous souhaitez de plus amples informations, n'hésitez pas à m'écrire.

    Je vous souhaite une bonne soirée,

    Cordialement

    Mamaion de Nanteuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Boite à Courrier d'Alégria   

Revenir en haut Aller en bas
 
Boite à Courrier d'Alégria
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Publicité dans le courrier du Sud
» [VENTE] Boite PK7 de Safrane Quadra
» [RECH] Boite de vitesse PK 9, faire offre
» La boite noire !!!
» Qui possède des bisounours en boite ???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La demeure familiale :: Premier Etage :: Chambre d'Alegria-
Sauter vers: