La demeure familiale


 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Herbier et leur fonction

Aller en bas 
AuteurMessage
Ellebasi
Maîtres des lieux
avatar

Messages : 401
Date d'inscription : 30/07/2010

MessageSujet: Herbier et leur fonction   Ven 3 Déc - 10:46

Les simples et autres plantes soignantes.

thym(antiseptique,astringente,poumons,)

En tisane, il sert à soigner toutes les infections respiratoires.
C'est aussi un excellent calmant pour les nerfs
Parties utilisées : feuilles et fleurs
usages: contre la toux
en infusion, il aide à la digestion
dans un oreiller contre la mélancolie
Les feuilles fraîches broyées désinfectent les blessures superficielles. Les décoctions s'utilisent aussi en lavage des plaies, en frictions, compresses et lotions


laurier

Plante très aromatique.
Il ne faut toutefois pas en abuser car il est légèrement toxique.
Attention aux confusions, toutes les autres espèces sont dangereuses en cas d'ingestion.

persil

Très bon pour lutter contre l'anémie, on lui reconnaît aussi un pouvoir tonique et stimulant. Enfin, il est également préconisé pour son action résolutive puisqu'il parvient à calmer les inflammations, en cataplasme ou en friction. A cela s'ajoute des propriétés sédatives :
le persil permet de retrouver calme et sérénité...

angelique(ballonnements)

Sa racine est un excellent tonique de l'état général, contre la fatigue, l'asthénie.
La racine d'angélique contient une huile essentielle qui est bénéfique pour tout le système digestif.
L'angélique se révèle être un bon stimulant de l'appareil digestif. Indiquée en cas de douleurs et spasmes intestinaux, dyspepsies (mauvaises digestions). L'angélique évite la formation de gaz intestinaux qui peuvent provoquer des problèmes de ballonnements et d'aérophagie.
"herbe aux anges" "herbe de Saint-Esprit"
Parties utilisées : racines, feuilles, graines et tiges
Propriétés : Elle est réputée pour ses nombreuses propriétés médicinales et aussi pour ses vertus contre les poisons, venins et morsures de chiens enragés On l'utilise aussi pour se protéger de la peste en portant un collier de feuilles et en mâchant régulièrement un morceau de racine..

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lademeurefamiliale.asiat-world.com
Ellebasi
Maîtres des lieux
avatar

Messages : 401
Date d'inscription : 30/07/2010

MessageSujet: Re: Herbier et leur fonction   Ven 3 Déc - 10:47

Aneth

L'huile a des propriétés sédatives et a un effet calmant sur le hoquet,
dans les coliques infantiles (eau d'aneth) et les insomnies.
Elle doit être administrée à des doses minimes et est déconseillée chez les femmes
enceintes ou qui allaitent
Les graines ont un pouvoir calmant et facilitent la digestion.
Mâcher ces graines après un repas, c'est s'assurer une bonne digestion.
Les anciens l'utilisaient aussi pour purifier l'haleine.

Ail sauvage(antiseptique)

L'alliaire possède des propriétés antiseptiques.
Elles était d'ailleurs utilisée contre les piqûres et les morsures d'animaux venimeux,
pour panser les blessures infectées et traiter l'eczéma.
Elle permet de soigner les problèmes de bronches

Agastache anisée((ballonnements,lactation))

Surtout utilisée pour traiter les problèmes digestifs,
l'agastache possède aussi des vertus antiseptiques, utiles pour soigner un rhume

Achillée millefeuille

elles aromatisent la bière. Les fleurs séchées en infusion, à faire macérer dans du vin blanc sec 15 jours (apéritif), en sirop.
Elle est contre-indiquée pendant la grossesse.

Absinthe(antiseptique,ballonnements,bile,insecticides)

Mise en sachets et placée dans les armoires, elle protège des mites.
En purin, c'est un bon insecticide.
Ne la mettez pas sur votre compost, elle bloque la fermentation et plantée trop
proche d'autres plantes, elle freine leur développement.
La décoction a un effet préventif contre les fourmis, les pucerons
Les vertues médicinales de l'absinthe sont nombreuses,
mais l'utilisation prolongée de cette plante réclame de la prudence car la
thuyone qu'elle renferme est nocive pour le système nerveux.
Elle a des vertues emménagogues, c'est un tonique recommandé aux convalescents,
elle stimule l'appétit et les fonctions digestives.
Excellent vermifuge.
Attention, les femmes enceintes doivent s'abstenir d'utiliser cette plante.

Achémille(astringente)

Elle soigne les règles douloureuses, régule les menstruations et facilite
la ménopause. Sa richesse en tanins en fait une plante tonique et astringente.
Elle adoucit les inflammations de la peau.
L'alchemille est déconseillée en cas de grossesse.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lademeurefamiliale.asiat-world.com
Ellebasi
Maîtres des lieux
avatar

Messages : 401
Date d'inscription : 30/07/2010

MessageSujet: Re: Herbier et leur fonction   Ven 3 Déc - 10:47


Armoise
"mère des plantes"
Parties utilisées : sommités fleuries
Propriétés : stimulant du flux sanguin
Usages : Une infusion d'armoise favorise la venue et la régularité du cycle des femmes, tout en atténuant leurs désagréments. Un verre d'une infusion de vin blanc avec de l'armoise, du lierre terrestre et de la mélisse, pris à jeun chaque matin, dissipe les vapeurs. Recommandée pour les voyageurs afin de marcher sans fatigue, ils tiennent à la main un brin d'armoise ou s'en font une ceinture tout en marchant. En fin d'étape, un bain de pieds préparé avec une décoction de cette plante leur redonne une nouvelle vigueur pour la poursuite de leur voyage


aigremoine[/u] (astrigente,anti-inflammatoire)

Partie utilisée : sommité fleurie
Mode d'emploi : principalement sous forme d'infusion, de poudre ou d'extrait sec.
Les sommités fleuries sont récoltées en pleine floraison (juillet-août).
En usage interne : traitement des diarrhées légères, en cas de digestion lente et difficile,
dans l'insuffisance veineuse et les crises hémorroïdaires.
En usage externe : hygiène bucco-pharyngée (gargarismes),
affections dermatologiques (antiprurigineux), effets décongestionnants sur
les hémorroïdes et les problèmes circulatoires des membres inférieurs.

airelle (antiseptique, astingente,yeux)

Parties utilisées : Les feuilles ou la plante entière feuillée (avant floraison et après fructification) en teinture mère.
Les jeunes-pousses de feuilles (Fin de printemps) en gemmothérapie.
L'Airelle est une plante principalement à orientation féminine.
Elle est recommandée dans la ménopause (elle agit comme oestrogène-like),
comme antispasmodique, dans les bouffées de chaleur, les fibromes utérins,
l'hyalinose ovarienne (post-ménopause).
L'Airelle rouge est également un remède polyvalent recommandé aux personnes du troisième âge. Le macérat glycériné et la teinture mère, riches en hétérosides, sont des désinfectants urinaires et draineur de la vessie efficaces. Au niveau des articulations, ils facilitent l'assimilation du calcium et donc sont utiles dans l'ostéoporose. Au niveau circulatoire, l'Airelle empêche la dégénérescence de la paroi vasculaire, elle agit dans l'athérosclérose hyaline et la péricardite virale. Au niveau digestif, l'Airelle est recommandée dans la constipation chronique, les colites spasmodiques, les diarrhées. Elle constitue un remarquable draineur et désinfectant intestinal.


anis (ballonnements,lactation)

En infusion, les graines donnent une tisane aux propriétés stimulantes et carminatives, conseillée pour les ballonnements, les digestions difficiles, l’aérocolie et les renvois.


artichaut (bile)

Les effets bénéfiques de l'artichaut sur le foie et la vésicule biliaire sont connus depuis longtemps, et particulièrement appréciés au lendemain de réveillons copieusement arrosés
elle est pour le foie, augmentant et facilitant l'évacuation de la bile, luttant contre le cholestérol, facilitant la combustion des sucres et des graisses ; elle est aussi utilisée contre l'artériosclérose, l'athérome, les néphrites et autres insuffisances rénales, les diabètes hépatiques.


arnica (oedème)

Utiles pour les petits traumatismes comme les hématomes, ecchymoses, furoncles, piqûres d’insectes ou les insuffisances veineuses phlébite superficielles. elle peu l'utilise comme calmant pour soulager l'asthme.Son usage est bénéfique pour soulager coups et bosses

aubépine (coeur et vaisseaux,sédatif)

elle est appréciéespour ses qualités de régulation du rythme cardiaque,
d'amélioration de la circulation coronarienne et de la nutrition du muscle
cardiaque. C'est un hypotenseur, un cardiotonique et un antispasmodique,
qui calme les palpitations, diminue le stress et facilite le sommeil.

barbane (peau)

La décoction de ses petits fruits luisants apaise et soigne le mal d'estomac. Pour cela, il faut, après avoir fait bouillir de l'eau, y plonger ces petits fruits parfumés, les laisser bouillir quelques minutes et ensuite laisser reposer encore un peu. Filtrer et boire cette décoction. Elle peut être sucrée au miel, sucre naturel par excellence, ou également au sucre de canne. Ou alors elle peut être bue nature. Voir aussi Grande bardane.
Manger de sa racine est utile pour traiter les affections cutanées telles l'eczéma, l'acné, les furoncles, les abcès ou encore le psoriasis
"herbe aux teigneux"
Parties utilisées : feuilles, racines et graines
Propriétés :La bardane est une plante qui purifie le sang. Elle aide le foie et les reins à désinfecter et nettoyer le corps d'acide urique, soigne les articulations touchées par les rhumatismes, l'arthrite et la goutte. Son efficacité est surtout reconnue contre les scrofules, la lèpre et la galle.
Usages : En lotion, elle est efficace pour soigner les maladies de peau. Les feuilles, écrasées et appliquées en cataplasmes, accélèrent la cicatrisation, apaisent douleur et enflure.



basilic (antiseptique, ballonnements)

Partie utilisée : feuilles et sommités fleuries
Propriété : Stomachique, carminatif, lactagogue, stupéfiant léger
Mode d'emploi : Infusion, poudre, essence, oenolé, cataplasme
Sédatif, antispasmodique des voies digestives, diurétique, antimicrobien, contre l'indigestion et en tant que vermifuge. Il éloignerait les moustiques et c'est un remède contre l'héméralopie.
Le basilic possède aussi des vertus narcotiques.


Benoîte(comme antihémorragique,antidiarrhéique,fébrifuge,soulager les maux de gorge. )

Ses feuilles et son rhizome sont astringents et vulnéraires du fait de l'huile essentielle et du tanin qu'ils contiennent.
Parties utilisées : feuilles
Propriétés: c'est un bon remède contre les maux d'estomac, pour soigner les problèmes de reins, les poumons, les maux de tête, les vertiges et troubles de l'ouïe, la goutte et les menstrues trop fortes et irrégulières.

busserole (diurétique,astringent, anthilithiasique, antiphlogistique )

Partie utilisée : Feuille
La busserole est excellente pour éliminer l'urée.
De plus, cette plante est un puissant antiseptique urinaire et intestinal car
ses feuilles sont riches en arbutine.
Il a été démontré que l'arbutine tuait des bactéries de l'urine telles que Escherichia coli et Staphylococcus aureus.[1] Dans les problèmes urinaires, elle peut être associée à la bruyère. Il est recommandé de boire 2 litres d'eau par jour lors de traitements à la busserole.[2]
En décoction une cuillère à soupe ou deux pour 1/4 de litre d'eau ou plutôt en infusion : une poignée pour un litre d'eau bouillante, laisser infuser 15 minutes. À boire en 24 heures.


bleuet (peau,yeux)

Les fleurs contiennent des substances digestives et diurétiques.


bourrache (peau)

Elle est un sudorifique et un diurétique assez efficace.
Les feuilles sont riches en mucilage, qui serait utile pour aider à lutter contre les entérocolites et les constipations.
Parties utilisées : feuilles, fleurs
Usages : Les fleurs sont pectorales et les feuilles émollients. L'infusion des sommités fleuries tempère la chaleur fébrile, diminue la plasticité du sang, facilite le cours des urines. Les sommités fleuries sont utilisées en infusion et en sirop pour combattre angines et toux.


camomille (ballonnements)

La fleur de camomille possède des propriétés : toniques, antispasmodique et analgésiques.
Elle s'utilise en tisane, seule ou en mélange, et possède une efficacité contre l'insomnie.
Actuellement, la camomille est utilisée pour traiter tous les troubles où le spasme
occupe une place importante.
En particulier, dans le cas de troubles digestifs .
En soin de beauté elle est toujours présente dans des lotions, des crèmes,
des shampoings.
elle peux etre 'utiliser comme tonique de l'appétit avant les repas, pour faciliter la digestion après les repas, lutter contre l'aérophagie, les flatulences. Elle est également utile pour calmer les maux de tête, les douleurs diverses, les courbatures, les maux de dents, faciliter la menstruation et soulager les douleurs des règles. Anti inflammatoire, elle adoucit les yeux et les paupières.


carotte (diarrhée)

Elle est utilisée pour ses effets constipants en cas de diarrhée.

cassis (antiseptique, anti-imflamatoire)

un excellent fortifiant anti-fatigue et anti-infectieux.
Il contribue aussi à la santé des os.
Il favorise l’élimination de l'acide urique. Il est donc conseillé pour soulager les rhumatismes, la goutte, et l’arthrose, on trouve dans le commerce des préparations à base de bourgeons et d'« harpagophytum ».
Diurétique et dépuratif puissant, il stimule la fonction hépatique et la fonction rénale. Il est recommandé en cas d’obésité.
Il est bénéfique dans le cadre de troubles circulatoires et d’hypertension.
C'est un anti-diarrhéique indiqué en cas de dysenterie.
C'est un cicatrisant efficace, il accélère la guérison des plaies, des furoncles, des abcès et des piqûres d'insectes (application externe).
Ses feuilles sont très utilisées en herboristerie, séchées et finement broyées

chélidoine (peau, verrues)

La chélidoine a traditionnellement été utilisée pour guérir de nombreuses maladies (foie, rhumatismes...). Le suc (latex) qui s'échappe quand on casse la tige de la chélidoine a la réputation de faire disparaître les verrues et les cors, d'où son surnom de « plante à verrues ».

chicorée (bile,diététique)

La chicorée sauvage a de tous temps été ramassée pour être consommée en salade ou comme plante médicinale à propriétés stomachiques, dépuratives et légèrement laxatives. C'est la racine qui est utilisée.

chiendent (diététhique)

Plante médicinale par son rhizome, qui a des propriétés émollientes et diurétiques ; employé en décoction.

chou blanc (cicatrisant)

On utilise les feuilles fraiches en applications.

chou vert (cicatrisant)

On utilise les feuilles fraiches en applications.

coquelicot (insomnie,sédatif)

on utilise ses pétales séchés, dont on fait le plus souvent des tisanes. Ses effets apaisants se font sentir sur l'adulte, mais surtout sur les jeunes enfants (on mélangeait autrefois du coquelicot à la bouillie des enfants pour faciliter leur sommeil). Par ses propriétés émollientes, sédatives et béchiques, le coquelicot est un calmant de la toux et des irritations de la gorge. Il est alors utilisé sous forme de pastilles à sucer. Il existe un sirop de coquelicot.

coing (diarrhée)

les graines de coing sont recueillies et bouillies, puis ingérées pour lutter contre la pneumonie.
Une cuillère à café de confiture dissoute dans une tasse d'eau bouillante soulage l'inconfort intestinal.


colchique d'automne (anti-inflamatoire) TOXIQUE!

Le colchique contient de la colchicine (pour l'homme, troubles à partir de 10 mg, mortelle à partir de 40 mg) et il arrive fréquemment au bétail d'être intoxiqué. La colchicine, bien qu’utilisée en thérapeutique est un poison bloquant la division cellulaire. L’intoxication par ingestion se manifeste par des troubles digestifs violents, des troubles sanguins et neurologiques.

coriandre (ballonnements)

(maux de tête) : appliquer le jus de feuilles fraîches sur le front.
Elle est utilisée traditionnellement comme anxiolytique dans les insomnies.
On prête à la coriandre des vertus carminatives.
Fraîche, elle est réputée diurétique.

euphraise (yeux)

Utilisé contre l'inflammation occulaire, faiblesse de vue, rhume des foins.


Réglisse
Elle est utiliser pour l'estomac, dont elle calme les douleurs, elle le tonifie et guérit les ulcères. elle soulage la toux, d'éclaircir la voix, d'adoucir la gorge, de désaltérer, de calmer les inflammations de la bouche, d'en faire des bains d'yeux contre la conjonctivite

Consoude
"herbe à la coupure"
Parties utilisées : racine et feuilles
Propriétés : adoucissantes, cicatrisantes
Usages : L'usage est essentiellement externe, racine fraîche ou séchée en poudre délayée dans l'eau. Les racines fraîches râpées sont appliquées en enveloppement sur les articulations douloureuses. Elle est aussi utilisée sous forme de cataplasmes pour le traitement des brûlures et les plaies guérissant mal.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lademeurefamiliale.asiat-world.com
Ellebasi
Maîtres des lieux
avatar

Messages : 401
Date d'inscription : 30/07/2010

MessageSujet: Re: Herbier et leur fonction   Ven 3 Déc - 10:48

églantier (bile)

Frais, ramollis par les premières gelées ou après une légère cuisson, ils forment une pâte qui se mange sucrée avec des laitages. Mais ils s'utilisent surtout en confitures, en sirops et en gelées. Séchés et réduis en poudre, ils servent en décoction pour des tisanes.

fraisier des bois (astringente,diarrhée,diarrhée)

Les feuilles, riches en tannins, silice et sels minéraux, sont très riches en vitamine C.
En infusion, elles sont astringentes, diurétiques et antirhumatismales, donc utile contre les diarrhées, , en gargarismes, contre l'angine. Diurétique, elle soulage les rhumatismes, la goutte, l'arthrite, l'artériosclérose, la cystite, elle lutte contre les calculs. décongestionne le foie, agit sur l'hépatite.


framboisier (astringente)

les jeunes pousses sont utilisées en gemmothérapie.

fenouil (ballonnements,lactation)

Partie utilisée : racine et fruits
Propriétés : Carminatif, galactogène, diurétique, emménagogue, expectorant, antispasmodique.
Mode d'emploi : huile, poudre, infusion.
Le fenouil est une plante très utilisée. C'est une des quatre semences chaudes des anciens, répertoriée ainsi à cause de son importante action carminative et eupeptique. On l'utilise donc dans l'aérophagie, ballonnement, digestion difficile, nausée, maux d'estomac. etc.
L'infusion au fenouil (pour la mère qui allaite) est réputée aider les nouveau-nés ayant des maux de ventre.
Les fruits amers servent comme expectorants dans des tisanes ou des sirops antitussifs, ou comme décontractants ou carminatifs dans différents médicaments. Son huile a également la réputation d'être galactogène.
À haute dose, le fenouil entraîne convulsions et abattement

fougère (vermifuge)

Peut etre utilisé comme taenifuge aprés préparation spécifique.

frêne (anti-inflamatoire)

Son écorce et ses feuilles ont des vertus diurétiques et anti-inflammatoires contre la goutte et les rhumatismes.
L'infusion de feuilles (5 g pour 1/4 litre) est diurétique et laxative.
Il est utilisées traditionnellement contre l’hypertension par l’homme dans le sud-est marocain, sous forme de poudre de racine séchée bouillie quelques minutes dans l’eau.
Le frêne est particulièrement réputé pour ses propriétés diurétiques, mais également anti-inflammatoires

fumeterre (bile)

Partie utilisée : sommités fleuries
Mode d'emploi : décoction, infusion.
Comme l'indique le nom les propriétés médicinales de la fumeterre sont connues depuis longtemps.
Elle permet l'élimination des toxines, étant à la fois cholagogue, diurétique et dépurative. Elle est également apéritive et tonique.
En utilisation externe, la fumeterre permet de soigner les dartres et l'eczéma.

genévrier (antiseptique,ballonnements,bile)

Les baies et les jeunes pousses, préparées en infusion, ont des effets diurétiques, stomachiques et digestifs. Ils auraient été utilisé contre l'asthme.
Plus qu'un traitement des digestions difficiles et des gaz intestinaux, les baies de genièvres sont ajoutées préventivement lors de la préparation des plats un peu lourds afin de faciliter leur digestion.
Un usage abusif du genévrier peut provoquer des troubles rénaux, de ce fait, il ne doit pas être utilisé durant les grossesses.


gentiane jaune (bile)


Gentiane jaune, grande gentiane jaune
INFOS POUR SPECIALISTE
Nom latin
Gentiana lutea
Famille
Gentianaceae (Gentianacées)

Constituants > principes amers (sécoirridoïdes)
> tanins
> mucilages
Parties utilisées racine (Gentianae radix) ou organes souterrains séchés.

EFFETS / INDICATIONS
Effets de la gentiane jaune :
> Amer, stomachique, tonique, augmentation de la sécrétion gastrique et de la salivation
Indications de la gentiane jaune (en gras : efficacité, suite à nos recherches, prouvée par des études cliniques) :
> Troubles digestifs, anorexie, manque d'appétit, dyspepsie, ballonnements, flatulences, dépression

SOMMAIRE / HAUT DE LA PAGE
EFFETS SECONDAIRES / CONTRE-INDICATION / INTERACTIONS
Effets secondaires de la gentiane jaune : maux de tête,
Contre-indication de la gentiane jaune : ulcères gastro-intestinaux,
Interaction de la gentiane jaune : aucune connue (à notre avis),
En dehors de la période de floraison, La grande gentiane peut être confondue avec le vératre (Veratrum), les premières étant jaunes les secondes blanches. Le vératre est un poison violent. La disposition des feuilles les distingue pourtant : opposées pour la gentiane, et alternées pour le vératre.



Deux autres gentianes montagnardes, la gentiane pourprée (Gentiana purpurea L.) et la gentiane ponc mie (G. punctata L.), exclusivement alpines, ont les pro priétés de la grande gentiane, mais, bien plus rares, elles doivent être. respectées. Quant aux merveilleuses petites gentianes bleues, vrais hanaps de nectar pour les insectes des sommets, il faut aussi se contenter de les admirer dans leur milieu et non les arracher pour un avenir improbable dans une rocaille, comme le font certains amateurs de "jardins alpins" dont les expéditions collectives de récolte, actuellement très suivies, sont un vrai désastre pour les localités de plantes rares.

[img][/img][/quote]
comme tonique digestif,
pour stimuler l'appétit,
pour faciliter la digestion,
comme roborant,
pour traiter la dyspepsie atonique,
pour traiter l'atonie gastro-intestinale,
pour traiter la dyspepsie,
comme anti-scrofuleux,
pour diminuer la diarrhée,
comme sialogogue,
comme amer digestif,
comme antiémétique,
pour soigner la fatigue due aux maladies chroniques,
pour soulager l'épuisement,
pour traiter contre les vers, comme anthelminthique,
comme antiseptique

houblon (sédatif)

Propriété : Sédatif, facilite la digestion, fébrifuge
Partie utilisée : inflorescence femelle, le lupulin
C'est une plante tonique et stomachique à essence sédative. Le lupulin, administré sous forme de poudre, a une action galactogène du fait de la présence d'hormone

lavande (antiseptique,poumons)

Elle a des propriétés antiseptiques, bactéricides, désinfectantes, calmantes, antispasmodiques et carminatives.
On lui trouvait aussi des propriétés antivenimeuses et en cas de morsure de vipère, on frottait la plaie avec une poignée de lavande (ceci pourrait expliquer le nom de la lavande aspic). La plante a aussi été très utilisée (et l'est toujours) pour combattre les mites et les poux.
On la recommande pour combattre l'anxiété, la nervosité et les insomnies, mais aussi pour soulager les rhumatismes et soigner les infections des voies respiratoires. Elle peut être prise en infusion, en poudre (gélules), sous forme d'huile essentielle ou d'alcoolat (pour les frictions).
L'huile essentielle de lavande est antiseptique et bactéricide. Appliquée pure sur la peau elle soulage les brûlures et les piqûres d'insectes.


lierre terrestre (astringente)

Le lierre terrestre est astringent, expectorant et tonique par la présence de tanin, d'une huile essentielle et de vitamine C

linaire (diurétique)

Utilisations officinales : toute la plante contient des substances diurétiques.


marronnier (hémorroïdes)

le marronnier aurait un effet qui pourrait contribuer à traiter le diabète.
Certains extraits ont une activité vitaminique P, anti-hémorragique,
qui les ont fait utiliser dans des préparations destinées à faciliter la circulation
sanguine.

mauve (poumons)

Les principaux effets de la mauve sont emollient et désinfectant. On s'utilise pour apaiser Toux, maux de gorge, aphtes, bronchite, enrouement, et laryngite.
Catégorie(s) Comestible
Nom français commun Grande mauve
Mauve sylvestre
Nom latin Malva sylvestris
Famille Malvacées

Description Plante bisannuelle poilue, assez grande (1m50 maximum) ayant des tiges dressées, parfois brièvement étalées puis redressées.
Feuilles alternes, réniformes à arrondies possédant 3 à 7 lobes dentés assez ronds. Le pétiole est généralement plus long que le limbe.
Les fleurs (2 à 3 cm de diamètre)possèdent 5 pétales, sont roses à pourpres, en forme de coeur, avec 3 nervures plus foncées.
Les filets des étamines sont soudés entre eux sur toute leur longueur, sauf au sommet vers les anthères. Ceci est caractéristique de la famille des Malvacées.
Les fruits sont circulaires et sont formés de nombreux carpelles accolés et entourés par les sépales.
Racine principale blanche, développée.

Origine/Habitat Prés, terrains vagues, bords des routes, haies sur talus, sur sol bien sec et drainé.

Histoire La mauve est une plante très appréciée depuis l'Antiquité.
Certains auteurs pensent que les hommes préhistoriques en faisaient leur met quotidien. C'était une plante très appréciée par Charlemagne qui en raffolait.

J'en profite pour remercier grandement M. Jean Bourdil, qui m'a fourni des informations ainsi que les photographies que vous pouvez consulter ici et sans lesquelles cette fiche n'aurait pu être créée.

Comestibilité/toxicité et usages alimentaires Toutes les Malvacées sont potentiellement comestibles, toutefois, certains lavatères et guimauves sont trop rares et ne doivent pas faire l'objet de cueillette !.

Les feuilles de mauve restent tendres durant toute la vie de la plante. Feuilles et fleurs se consomment crues ou cuites (toutefois, pour les salades, les jeunes feuilles vert clair, sont meilleures). La texture mucilagineuse de la plante n'est pas appréciée de tous mais ont peut mettre à profit ce "défaut" et confectionner des "fondues végétales" avec les mauves.
Toutes les mauves sont comestibles de la même manière.
La Mauve est consommée et appréciée comme légume en Algérie et sur tout le territoire Oranien ou elle est connue sous le nom de "khobiza", "khobaiza" ou "amjir". C'est là-bas un produit courant des marchés.

La plante est riche en mucilage, en sels minéraux, en vitamines A,B1,B2 et C ainsi qu'en protéines complètes.
Un usage trop important de mauve peut être laxatif.

Un amateur de mauve (Jean Bourdil) m'a livré l'une de ses recettes, je cite :
"Oui, c'est fameux bouilli comme des épinards avec une tête d'ail et salé. Je récolte les jeunes feuilles avec les tiges, hachées sommairement et le tout jeté dans l'eau bouillante, je laisse cuire un certain temps mais pas trop. C'est un bon régulateur de système intestinal. J'en donne même quelquefois, crue et finement hachée, à mes poissons rouges pour leur varier le menu. J'habite Montréal de l'Aude et une Ancienne m'a dit, dans les années soixante, que ses grands-parents s'en nourrisaient communément mais c'était la nourriture des pauvres, l'inavouable nourriture... Les pesticides, c'est quand même meilleur !...
Nous ne différencions pas les espèces sinon qu'il a plus à manger sur la grande mauve que sur la petite."
Recette(s)
Mauve à la Bel-abbésienne


Autres usages L'usage de la mauve est très recommandé en cas de constipation ou d'irritation du tube digestif.


marjolaine (poumons)

L'essence obtenue par distillation des fleurs est antiseptique. Elle est surtout utilisée pour des fumigations. La marjolaine a des propriétés anaphrodisiaque


mélilot (diurétique)

C'est une plante médicinale dont les sommités fleuries sont employées pour leur propriétés anti-inflammatoires et protectrices du système vasculaire et anti-spasmodique. C'est un préventif des thromboses et embolies. Elle est employée en médecine populaire pour ses propriétés résolutives, émollientes et calmantes (sédative).

menthe poivrée (anesthésique, antiseptique,ballonnements,bile)

l'employaient comme anaphrodisiaque (calmant, anesthésiant)
Comme toutes les menthes elle a des propriétés aromatiques (toniques, fortifiantes) et des propriétés digestives (combattre les lourdeurs, les ballonnements, les gaz).
Antispasmodique, la menthe était considérée autrefois comme une panacée grâce à l'action bactéricide du menthol
Autres utilisations : maux de tête, migraines, sinusite, fatigue. (se renseigner auprès d'un aromathérapeute, médecin ou pharmacien par précaution car c'est une substance très active, tel un médicament). Elle a également une certaine efficacité dans le côlon irritable[1].
Précaution d'emploi :
pour l'huile essentielle : ne pas donner au enfants de moins de 5 ans et aux femmes enceintes.
éviter le contact avec les muqueuses et les yeux.
ne pas utiliser dans le bain ou sur l'ensemble du corps pour éviter un choc thermique. Un peu irritante si elle est utilisée pure sur la peau.
ne pas utiliser chez des sujets épileptiques.

miel (antiseptique)

pour combattre la fièvre, les blessures, les ulcères et les plaies purulentes.
pour la guérison des infections et s'avère efficace pour le soin en douceur des verrues, boutons infectieux, furoncles, ainsi que de nombreuses brûlures.

millepertuis (peau,anti-dépresseur)

antidépresseur dû principalement à l'hyperforine [1](en usage interne et au long cours). Le millepertuis semble plus efficace que le placebo dans cette indication et pourrait être comparable aux médicaments antidépresseurs.
Les fleurs de millepertuis servent, par macération dans l’huile, à la préparation de l’huile de millepertuis, une huile rouge, qui est renommée pour le traitement des brûlures et des contusions
Parties utilisées : fleurs et feuilles
Usages : Le millepertuis est utilisé pour soigner les brûlures du feu et du soleil. Pour cela on utilise de l'huile rouge de millepertuis en compresses. En usage interne, l'huile rouge sert pour les coliques et douleurs abdominales.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lademeurefamiliale.asiat-world.com
Ellebasi
Maîtres des lieux
avatar

Messages : 401
Date d'inscription : 30/07/2010

MessageSujet: Re: Herbier et leur fonction   Ven 3 Déc - 10:49

olive (contre le diabète)


origan (ballonnements)

Il calme la toux sans entraver l'expectoration.
De plus, il aurait un effet bénéfique sur l'emphysème pulmonaire.
En tisane, il agit aussi contre le rhume, la grippe.
En usage externe, il calme les démangeaisons et les piqures d'insectes.
La coutume était de chauffer à la poêle ses sommités et de les appliquer en cataplasme épais sur la zone douloureuse.
L'huile essentielle d'Origan est également connus comme un antiseptique très puissant, recommandée pour tout type de rhume ou grippe.


ortie blanche (astringente, peau)

Les feuilles et les fleurs sont astringentes, hemostatiques et expectorantes.

passiflore (sédatif)

Les fleurs sont connues en phytothérapie pour leur action sédative.

pavot (insomnie)

Propriétés : antinévralgique, hypnotique et sédative, légèrement antispasmodique
Usage : énurésie, psiorasis, migraine, névralgie, insomnie, déprime, certaines maladies de peau.

pensée (peau)

En infusion à appliquer sur la peau.

pissenlit (bile)

Les feuilles, les fleurs et les racines des pissenlits dits « communs » ou « officinaux sont consommables.

plantain (laxatif,poumons,cicatrisant)

Les feuilles permettent de soulager l'asthme, les piqures d'insectes.

prêle des champs (anti-inflamatoire,peau,diététique)

Les tiges stériles sont utilisées comme diurétique, hémostatique, reminéralisant et antirhumatismal.
La prêle est riche en sels minéraux utiles pour la santé, et en silice qui est bienfaisante pour la peau. Elle est alors utilisée en tisane et en compresses dans tous les cas de processus dégénératif du collagène (rides, vergetures, acné, etc.)
La prêle est aussi une plante aux vertus hémostatiques reconnues.
Elle possède des vertus diurétiques et elle était traditionnellement utilisée en tisane pour soigner l'acné et d'autres problèmes de peau.

pruneau (constipation)

Lutte activement contre la constipation.

reine des prés (anti-inflamatoire,diététique)

Propriétés: anti-inflammatoire, diurétique, sudorifique, astringente, tonique, antispasmodique, cicatrisante, antalgique, elle possède aussi des propriétés digestives
Les feuilles et les fleurs sont diurétiques, fébrifuges,antispasmodiques et antirhumatismales.
Les racines et les feuilles sont astringentes, vulnéraires et détersives.

ronce (astringente,bile)

Les feuilles séchées et les jeunes pousses fermentées sont utilisées en tisanes pour leurs propriétés astringeantes. Elles apportent du tannin et de la vitamine C

rose (peau)
Rose
Parties utilisées : boutons
usages: en onguent avec de la sauge et saindoux pour calmer les crampes
Pour les yeux : un pétale posé sur l'oeil fait sortir l'humeur
en huile pour arrêter les cours du ventre


sariette (antiseptique, astringente,ballonnements)

Les feuilles et les sommités fleuries sont digestives, stimulantes,
antiseptiques et antiputrides. Elles seraient aussi vermifuges.

sauge (antiseptique)

Fluidifiant sanguin, Stimule la mémoire, Tonique. La sauge est également un régulateur hormonal qui agit sur la sphère urinaire féminine en cas de trouble.

souci (peau)

La Calendula officinalis a des propriétés anti-inflammatoires, anti-œdémateuses, antioxydantes, anti-virales, anti-tumorales et immunomodulatrices. il favorise l'apparition des règles, et en soulage les douleurs, il combat l'état dépressif et la fatigue qui accompagnent la période.et l'hypertension de façon durable. il peut etre utiliser dans les cas de congestion du foie,et on peu utilisé en application, contre toutes les irritations de la peau : eczéma, ..


tanaisie (vermifuge) TOXIQUE!!

thujone, est très toxique à dose élevée. Ses feuilles préparées en infusion étaient réputées avoir des propriétés toniques, antispasmodiques et fébrifuges.
Elle a également des propriétés insectifuges, efficaces contre les fourmis, les mites, les puces, les punaises. On l'emploie en préparant des sachets de feuilles et d'inflorescences séchées.

tilleul (bile)

Les feuilles sont émollientes.
Les fleurs en infusion légère sont sédatives, mais en infusion trop longue et forte elles peuvent provoquer des insomnies.
L'aubier est cholérétique, diurétique et antispasmodique.est utilisés contre les fatigues nerveuses, elle calme, détend, repose, facilite le sommeil . Favorisant la transpiration, idéale en cas de refroidissement, qui calme douleurs, migraines et courbatures diverses. . Les bains de tilleul calment les enfants les plus nerveux; l'eau de beauté de tilleul est utilisée pour le visage, elle élimine les impuretés, les dartres, détend les traits, et sur les brûlures et les ulcères.

verge d'or (diurétique)

Les fleurs sont utilisées en infusion comme diurétique, et utilisées contre les maladies des reins (calculs rhénaux) et de la vessie (cystites et calculs vésicaux).


valériane (insomnie,sédatif)

Les souches et racines ont des propriétés sédatives.
C'est une excellente remède des contractions nerveuses. On l'utilise comme sédatif et calmant de l'hystérie, contre les manifestations névralgiques telles que l'insomnie, la névrose, les crampes d'estomac, ainsi que pour calmer les troubles de la ménopause et les spasmes de toute nature. En association avec d'autres remèdes, on l'emploie pour soigner l'épilepsie

véronique (peau)

Elle a des propriétés astringentes, eupeptiques et cicatrisantes. Elle est peu utilisée car la présence d'aucuboside peut provoquer des diarrhées.

verveine (astringente)

On utilise les sommités fleuries.
En tisane elle est diurétique, fébrifuge et astringente. Elle s'utilise surtout en mélange.
En lotion elle a une activité détergente.

vigne rouge (jambes lourdes, troubles veineux)

On utiliserait la sève et les feuilles comme astringent et anti-inflammatoire
au moyen de décoctions et de liparolé.
Les larmes de vignes, sécrétion obtenue lorsque une branche est cassée,
sont un excellent diurétique et collyre.
Les décoctions de vrilles sont constrictives dans les diarrhées.

violette(migraine,insomnie, peau)

En confiserie, pour les bonbons à la violette élaborés à partir de fleurs fraîches cristallisées dans le sucre. Ils sont une spécialité de Toulouse.
En parfumerie, pour le célèbre parfum de violettes ; c'est une fleur au parfum envoûtant et suave auquel certains ont prêté un pouvoir aphrodisiaque.
Jadis, dans le domaine de la santé, pour soigner les maux de tête, l'insomnie et la mélancolie. Et utilisé pour guérir l'acné et infection de la peau.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lademeurefamiliale.asiat-world.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Herbier et leur fonction   

Revenir en haut Aller en bas
 
Herbier et leur fonction
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les apiculteurs parlent des OGM de leur problèmes face a l'envahisseur...
» comment leur expliquer qu'un bebe va arriver (cherche livre)
» les filles qui quittent leur cpe !
» Les chats marquent leur territoire : Comment réagir ?
» Contrôleur du travail

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La demeure familiale :: livre médicinale et salon de détente-
Sauter vers: